•  

     

    Gaël Villepoux et David Peter ont fait battre le cœur de l’Espagne

     

    MÉRINCHAL - LOISIR - SCÈNE - MUSIQUE

    Première sortie très appréciée pour ce duo qui a fait preuve de beaucoup de complicité et d’une parfaite synchronisation. © Droits réservés

     

    Hasard de la programmation, le concert de musique espagnole prévu depuis plusieurs mois par Hélios a été rattrapé par l'actualité et interprété à peine 48 heures après le drame de Barcelone. Difficile dans ces circonstances de ne pas écouter cette musique populaire et traditionnelle espagnole sacralisée par Enrique Granados, Joaquin Nin, Pablo de Sarasate, Astor Piazzolla et Manuel de Falla sans ressentir un surcroît d'émotion.

    On a trouvé beaucoup de complicité au sein du duo formé par Gaël Villepoux à la guitare et David Peter au violon qui, réunis pour la première fois en public, ont fait parler la virtuosité de leur jeu.

    Le spectacle a débuté et s'est achevé avec la « Danse espagnole n° 5 Andaluza 1890 » d'Enrique Granados. Encore un signe puisque le compositeur avait obtenu le Premier prix de piano au conservatoire de Barcelone en 1883. Un air de musique qui a longtemps tourné en rond dans la tête de certains !

    Article de Myriam Peyraud

     

    Publié le 26/08/2017 sur La Montagne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :